Le président du Conseil départemental de la Nièvre et président de l’association nationale des Nouvelles ruralités était présent, hier, au comité interministériel des ruralités à Privas. À ses yeux, un pas est fait mais l’État peut mieux faire.

Artice du Journal du Centre du 21 mai 2016

Shares
Share This